On ne fait pas l'omelette sans casser des oeufs. Ou il faut savoir prendre des risques dans la vie...

pas vraiment présente sur ce blog mais c'est pas pour cela que je ne tricote pas......

Bien au contraire. Après avoir decouvert les tricots dentelles et surtout les châles d'abord avec l'Annis puis avec l'ishbel, et encore l'ishbel. Je n'ai pas pu resister à l'envie de remettre une dentelle sur mes aiguilles rapidement.

Ces tricots me permettent de ne pas trop réflechir et d'avancer, de reussir quelque chose...

Celui qui a pris place sur mes aiguilles rapidement était destiné à ma maman pour la fête des mères. Elle avait aimé on ishbel, mais après en avoir tricoter deux, j'avais envie de quelque chose d'autre. Pour quoi ce modèle, je ne sais pas. certainement pour me prouver que j'etait capable de reussir quelque chose qui pour moi était inimaginable il y a  à peine un an...

Il a été beaucoup plus simple que ce que je n'aurai pu imaginé. Il ne faut pas se tromper de rang ( merci encore Envie de ton bracelet, ce tricot était dejà sur mes aiguilles quand je l'ai reçu. Il m'a servi jusqu'au dernier rang).

 

Je n'aimais pas trop la bordure, je l'ai modifié afin d'avoir quelque chose qui ressemble plus à la fin de l'Ishbel.

Omelet , tricoté en HolstGarn Samarkand ( laine et soie) colorie Walnut et Rosewood pour la bordure

 

Je lui ai offert ce WE. Comme d'habitude, je ne sais pas si elle l'a vraiment aimé et si elle le porteras. Mais je l'ai fait avec tout mon coeur en pensant à elle.

Et juste après une autre dentelle a pris place, tricoté en Kal. ( il est dejà fini, comme bien d'autre tricot...)

A bientôt